Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Calendrier

Publié par randosante73

Rando Santé Savoie   "Les Tours de Chignin"

Rando du jeudi 10/01/2019 après-midi

Rando du vendredi 11/01/2019 après-midi

Pilote André CHOVELON

Serre-File Jean-François CAFFOZ 

Animateurs complémentaires

Marie-Paule PAGES et Manuel BOHORQUEZ

Parcours de 5.6 kms Dénivelé +193m  Durée 2h30

Alt mini 351m Alt maxi 505m

 

Point de départ Eglise St Jeoire-Prieuré
Point de départ Eglise St Jeoire-PrieuréPoint de départ Eglise St Jeoire-Prieuré
Point de départ Eglise St Jeoire-PrieuréPoint de départ Eglise St Jeoire-PrieuréPoint de départ Eglise St Jeoire-Prieuré

Point de départ Eglise St Jeoire-Prieuré

Echauffement
Les Tours de Chignin
Les Tours de ChigninLes Tours de Chignin
Les Tours de Chignin
La Tour de Bourdeau est en vue
Les Tours de Chignin
Les Tours de Chignin
Les Tours de ChigninLes Tours de Chignin
Les Tours de ChigninLes Tours de ChigninLes Tours de Chignin
Les Tours de ChigninLes Tours de ChigninLes Tours de Chignin
Petit aide-mémoire sur l' implantation des Tours de Chignin

Petit aide-mémoire sur l' implantation des Tours de Chignin

 

 

Cliquez sur <<   >> pour faire défiler manuellement de diaporama

Les Tours de Chignin
Les Tours de Chignin
Les Tours de Chignin
Les Tours de Chignin
Les Tours de Chignin
Les Tours de Chignin
Les Tours de Chignin
Les Tours de Chignin
Les Tours de Chignin
Les Tours de Chignin
Les Tours de Chignin
Les Tours de Chignin
Vue sur notre objectif le Mont Ronjou
Les Tours de Chignin
Histoire des Tours de Chignin
Les Tours de Chignin
Les Tours de Chignin
Les Tours de Chignin
Les Tours de Chignin
Les Tours de Chignin
Les Tours de Chignin
CHIGNIN
Type de commune : Village
Gentilé : Chignerains, Chigneraines
Un terroir idéal
Au sud est de Chambéry, Chignin est niché au bord d'un plateau ondulé, au pied du massif des Bauges. Plus qu'un village, c'est un essaim de hameaux: en bas les plus récents, les Moulins, les Côtes, et la Gare où un petit pôle industriel s'est installé entre autoroute et nationale. Plus haut dans la pente, noyés parmi les vignes, le Chef-Lieu, avec au nord Montlevin, le Villard, le Viviers, et au sud Torméry, serrent de près la crête de Montgelas. Les éboulements de celle-ci ont parfois fait des dégâts: à Tormery en 1913 on a du par précaution en dynamiter un grand pan, tandis que depuis 1963 deux tranchées à flanc de montagne protègent le Viviers.
Mais ces pentes exposées au sud, protégées des vents froids, créent surtout un cocon de chaleur idéal pour la vigne. Un quart des 832 ha de la commune lui sont aujourd'hui consacrés (et moins d'un dixième au bâti, malgré la proximité de Chambéry).
Encore ce chiffre a-t-il baissé depuis la crise du phylloxéra (vers 1880) et la maladie cryptogamique qui obligea à nouveau en 1947 à arracher les plants: la trentaine de vignerons chignerains, dont les crus sont réputés depuis le XVII e siècle, misent moins sur la quantité que sur la qualité.
L'énigme des sept tours

Disséminées à l'écart, parmi les vignes, d'étranges ruines mangées de lierre attisent la curiosité: quatre tours bien visibles -dont l'une, carrée, dite « tour de la Place », vient d'être consolidée, non loin de la nationale. D'autres sont écroulées, ou transformées en maisons. À l'origine elles étaient sept, peut-être dix, et leur histoire est incertaine: traces d'une citadelle bâtie entre le VIIIe et le XIe, voire le XIIIe siècle, comme le suggèrent les études récentes? Couvrant cinq hectares, elle eut été bien vaste pour l'époque. La chronique rapporte en tous cas qu'un seigneur de Chignin régnait là dès le XIe siècle, et que la tour de Biguerne lui tenait lieu de château. Saint Anthelme y serait né, et c'est pourquoi les pères Chartreux la transformèrent, dans les années 1870, en une singulière chapelle dont les hauts murs presque aveugles sont couronnés de créneaux d'opérette, et flanqués d'un clocher-tourelle pointant comme un minaret.

Histoire

C'est Amédée V de Savoie, alors en guerre avec le Dauphiné, qui aurait ordonné de clore le site de Chignin. L'enceinte générale fut élevée entre 1233 et 1253.

Le site fut occupé par les Français, en 1690. Au début du XVIIIe siècle, Victor-Amédée II de Savoie fait de Chignin son quartier général, lors d'une nouvelle guerre qui oppose la France et la Savoie ; ce conflit débouchera sur la 4e occupation française. Le site sera de nouveau occupé en 1792, par les troupes sardes.

ND des Vignes
Les Tours de ChigninLes Tours de Chignin
Les Tours de ChigninLes Tours de ChigninLes Tours de Chignin
Les Tours de ChigninLes Tours de Chignin
Direction le village du Villard

 

Cliquez sur <<   >> pour faire défiler manuellement de diaporama

Les Tours de Chignin
Les Tours de Chignin
Les Tours de Chignin
Les Tours de Chignin
Les Tours de Chignin
Les Tours de Chignin
Les Tours de Chignin
Les Tours de Chignin
Les Tours de Chignin
Les Tours de Chignin
Les Tours de Chignin
Les Tours de Chignin
Les Tours de Chignin
Les Tours de Chignin
Ascension du Mont Ronjou ! alt 502m

jeudi 10 janvier 2019

Les Tours de Chignin
Les Tours de ChigninLes Tours de Chignin
Les Tours de ChigninLes Tours de Chignin
Les Tours de ChigninLes Tours de ChigninLes Tours de Chignin
Ascension du Mont Ronjou ! alt 502m

vendredi 11 janvier 2019

Les Tours de ChigninLes Tours de Chignin
Les Tours de ChigninLes Tours de ChigninLes Tours de Chignin
Les Tours de ChigninLes Tours de Chignin
Et voilà la descente
Les Tours de Chignin
Les Tours de ChigninLes Tours de Chignin
Les Tours de ChigninLes Tours de ChigninLes Tours de Chignin
Les Tours de ChigninLes Tours de Chignin
L' église de St Jeoire-Prieuré est en vue
Les Tours de Chignin

 

A R V I

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article